top of page
Rechercher

Comment maintenir l'équilibre du corps et de l'esprit

Dernière mise à jour : 12 avr. 2021

Le quotidien est fait de son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Et nous devons conjuguer avec tous ces éléments pour vivre, et continuer d'avancer.


En fonction des périodes que nous traversons, nous nous sentons parfois déstabilisés, à ne plus savoir quoi penser ni faire.


Nos émotions sont au cœur même de ce ressenti. Elles créent des réactions corporelles, et sont le reflet direct de notre bien-être.


La boule au ventre, qui agit comme un frein, et nous fait perdre nos moyens.

Notre état « normal » de calme et de sérénité est perturbé, ce qui a des conséquences sur nos faits et gestes.


Quelques soient les manifestations à ces moments là, votre corps essaie de communiquer avec vous. Il vous envoie des signaux pour vous montrer que quelque chose ne va pas pour vous faire réagir.


Vous avez ensuite le choix de l’écouter et d’agir, ou d’essayer d’étouffer ces signaux. Jusqu’à ce qu’ils tentent de ré-apparaître, sans cesse, et parfois de plus en plus fortement.


Nous avons, dans la plupart des cas, l’habitude de ne pas prêter attention à ces alertes.


Nous oublions d’écouter notre corps, et finissons par croire qu’il est normal de ne pas se sentir bien.


Et on finit même par s’y habituer ! Pour avancer doucement mais sûrement vers un mal-être, des douleurs, la maladie.


Dans tous les cas, votre corps ne cessera jamais de tirer la sonnette d’alarme jusqu’à ce que vous preniez le temps de vous poser et de régler ce problème qui s’est présenté.


Alors pourquoi s’acharner à vouloir continuer d’avancer dans notre quotidien sans prendre le temps de s’occuper de soi ?


On nous a toujours appris à avancer, être performant, dans la compétition, dès notre plus jeune âge.


Avancer, toujours avancer, sans jamais s’arrêter.

Même quand le corps n’en peut plus, même quand il est malade, il faut toujours avancer.

Sauf que le corps avance tant bien que mal, et trébuche à chaque fois qu’un obstacle se présente à lui.

Imaginez-vous en train de courir, si vous refusez de regarder les trous sur votre chemin, pour sûr, à un moment ou à un autre, vous tomberez.


Donc plutôt que de poursuivre cette course effrénée, commencez par poser vos racines, votre ancrage.


3 bonnes raisons de poser votre ancrage :

- Pour créer de la stabilité, il vous faut créer des fondations solides : comme pour une maison, il est essentiel d’avoir des bases solides pour construire au-dessus.

- Pour vous élever : si la base est solide, alors ce qui suivra le sera tout autant

- Pour vous sentir plus fort face aux évènements déstabilisants


Avec ces 3 éléments établis dans votre corps, vous n’empêcherez pas les obstacles d’essayer de vous faire tomber, mais pour sûr, vous serez plus forts.


STABILITE DU MENTAL

Cette stabilité que l’on acquière au niveau physique va également s’installer au niveau du mental.


Ainsi, lorsqu’une émotion se fait ressentir, elle va déclencher tout une série de manifestations, corporelles, mais aussi dans les pensées.

Ne vous êtes-vous jamais senti éparpillé ? Le cerveau en ébullition ? Du mal à vous concentrer ?

Commencer à avoir peur ? Ne plus savoir où donner de la tête ?


L’ancrage nous relie au monde physique et matériel. Il nous permet d’être conscient de ce qui EST, sans être perturbé par les pensées.


Et malgré les tempêtes qui peuvent entraver notre chemin, il nous faut continuer d’avancer. Mais pas à tout prix ni n’importe comment !

Pour avancer SEREINEMENT, il nous faut un ancrage solide.


Car si les fondations ne sont pas solides, alors tout s’écroulera au moindre coup de vent !



L’ANCRAGE DANS LES POSTURES DE YOGA


Encore une fois, le yoga nous apprend sur le tapis ce qui se produit dans notre vie.

Poser son ancrage, c’est poser des racines profondes dans le sol.


Cette ancrage va vous apporter la stabilité nécessaire dans votre pratique.

C’est la base, vos fondations, à partir desquelles vous allez pouvoir construire, vous élever, et rendre la posture stable.


Je vous vous propose de tester votre ancrage dans ces 3 postures :


*Dans la posture de la Montagne – TADASANA : avec les 2 pieds au sol

*Dans la posture du Triangle – TRIKONASANA : les 2 pieds sont au sol mais où la colonne change de direction

*Dans la posture de l’Arbre – VRIKSASANA : posture sur 1 pied


Car la stabilité, c'est comme un arbre aux racines profondes.


N’OUBLIEZ PAS…

Nous souhaitons tous avancer, et il est bon de se sentir avancer, mais n’adoptez pas la politique de l’autruche et écoutez ce que votre corps a à vous dire.


Encore une fois, les émotions sont au cœur même des réactions corporelles. Elles perturbent le mental.


Nous avons le moyen d’atténuer ces fluctuations du mental, et notamment avec le Yoga, dont l’ancrage est un principe clé.


C’est cet ancrage qui va vous apporter la stabilité, de l’esprit, du corps.




POUR ALLER PLUS LOIN

Ecouter son corps, prendre conscience de son mental, de ses émotions, sont des éléments qui sont abordés dans les cours de Yoga, et plus particulièrement pendant les cours de Yin Yoga.

La respiration, le lâcher prise, le travail sur les émotions au travers des Méridiens sont abordés pour un bien-être profond.


L'ancrage est renforcé dans les postures des pratiques dynamiques comme le Hatha Yoga ou le Vinyasa.


Alors ne laissez plus vos émotions vous déstabiliser, et commencez à travailler votre ancrage : réservez votre cours !



28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page